Aller au contenu principal
Prix Écrans canadiens : Sphère Média et ses filiales obtiennent 42 nominations
Prix Écrans canadiens : Sphère Média et ses filiales obtiennent 42 nominations
30 mars 2021 - Sienna Films - BGM - Sphère Média - WaZabi Films -

Prix Écrans canadiens : Sphère Média et ses filiales obtiennent 42 nominations

Sphère Média est honorée d'avoir reçu 42 nominations aux Prix Écrans canadiens 2021 qui auront lieu le 20 mai prochain. Les productions en nomination incluent Cardinal: Until the Night, Trickster, Transplant, HappyPlace, ParanormalNightshift et BackyardBeats. Cardinal et Trickster, produits par la filiale Sienna Films, ont chacun reçu un nombre exceptionnel de 15 nominations, soit le deuxième plus grand nombre de nominations pour une production télévisée. Par ailleurs, quatre films distribués à l'international par WaZabi Films ont également reçu 15 nominations. 

Plus précisément, Sphère Média a récolté quatre des cinq nominations dans les catégories Meilleur texte, série dramatique (Cardinal, Transplant, Trickster) et Meilleur montage, série dramatique (Cardinal, Trickster). Elle a également reçu trois nominations dans la catégorie Meilleur interprétation masculine dans un premier rôle, série dramatique (Cardinal, Transplant, Trickster), ainsi que deux mentions dans les catégories Meilleure série dramatique (Cardinal, Transplant), Meilleure interprétation féminine dans un premier rôle, série dramatique (Cardinal, Trickster) et Meilleure réalisation, documentaire (Factual) (Paranormal Nightshift de BGM). La distribution de Trickster se distingue particulièrement avec sept nominations. Backyard Beats, émission produite par BGM, a aussi été nommée pour Meilleure émission ou série jeunesse, non-fiction.

Quatre long métrages du catalogue de distribution de WaZabi Films ont également reçu 15 nominations supplémentaires. La production québécoise Beans a récolté cinq nominations, dont celles du Meilleur film et du Prix John Dunning pour le meilleur premier long métrage. Souterrain est nommé quatre fois, notamment dans les catégories Meilleur film, Meilleure réalisation et Meilleur scénario original. Comptant chacun trois nominations, La Déesse des mouches à feu est notamment nommé pour Meilleure adaptation et Nadia, Butterfly pour Meilleur film et Meilleure réalisation. 

« Nous sommes très honorés d'avoir obtenu autant de nominations pour un grand nombre de nos productions », a déclaré Bruno Dubé, président et chef de la direction de Sphère Média, « Ceci démontre le talent exceptionnel de nos créateurs, producteurs, acteurs et artisans. Je suis extrêmement fier de pouvoir compter sur cette formidable équipe ».

Les Prix Écrans canadiens de l'Académie canadienne du cinéma et de la télévision célèbrent chaque année les meilleurs talents du pays dans les secteurs du cinéma, de la télévision et du numérique.

 

Les nominations détaillées : 

Cardinal: Until The Night

Meilleure série dramatique (Jennifer Kawaja, Julia Sereny, Randy Lennox, Jocelyn Hamilton, Patrick Tarr, Nathan Morlando, Jessica Daniel)
Meilleur texte, série dramatique (Penny E. Gummerson – Barry)
Meilleur texte, série dramatique (Sarah Dodd – Adele)
Meilleure direction photographique, série dramatique (Steve Cosens – Robert)
Meilleur montage, série dramatique (Hugh Elchuk - John & Lise)
Meilleur montage, série dramatique (Sandy Pereira- Scott)
Meilleur son, fiction (Robert Woolfson, Brennan Mercer, Jane Tattersall, Barry Gilmore, David McCallum, David Caporale, Martin Lee, Stacy Coutts, Jenna Dalla Riva, Sandra Fox, Jack Heeren - John & Lise)
Meilleurs costumes (Bernadette Croft – Robert)
Meilleurs maquillages (Randy Daudlin, Paul Jones, Trina Brink – Neil)
Meilleurs effets visuels (Tom Plaskett, Lara Osland, Pavan Veeramaneni, Igor Garanovschii, Kevin Buessecker, Terence Krueger, Mohsin Kazi, David Rezek, Ramin Pournavab, Sawyer Tomkinson-Hunnef - Robert)
Meilleures coiffures (Ashley Nay, Dann Campbell - John & Lise)
Meilleure musique originale, fiction (Todor Kobakov – Scott)
Meilleure interprétation masculine dans un premier rôle, série dramatique (Billy Campbell)
Meilleure interprétation féminine dans un premier rôle, série dramatique (Karine Vanasse)
Meilleure interprétation dans un rôle non-récurrent, série dramatique (Shawn Doyle – Scott)

Trickster

Meilleur texte, série dramatique (Penny E. Gummerson - Episode 105)
Meilleur montage, série dramatique (Katie Chipperfield - Episode 102)
Meilleur montage, série dramatique (D. Gillian Truster - Episode 104)
Meilleure direction artistique / conception de décors, fiction (John Dondertman - Episode 105)
Meilleurs maquillages (Steve Newburn, Emily O'Quinn Code, Kayla Dobilas, Trina Brink- Episode 104)
Meilleurs effets visuels (Tom Plaskett, Tracy Grant, Dayna Pearce, Matt Philip, Mercedes Delgado, Janis Cudars Chris Doe, Adam Smith, Sawyer Tomkinson-Hunnef, Jay Stanners - Episode 104)
Meilleures coiffures (Ashley Nay, Dann Campbell - Episode 103)
Meilleure interprétation masculine dans un premier rôle, série dramatique (Joel Oulette)
Meilleure interprétation féminine dans un premier rôle, série dramatique (Crystle Lightning)
Meilleure interprétation masculine dans un rôle de soutien, série dramatique (Joel Thomas Hynes)
Meilleure interprétation masculine dans un rôle de soutien, série dramatique (Kalani Queypo)
Meilleure interprétation féminine dans un rôle de soutien, série dramatique (Anna Lambe)
Meilleure interprétation féminine dans un rôle de soutien, série dramatique (Georgina Lightning)
Meilleure interprétation féminine dans un rôle de soutien, série dramatique (Gail Maurice)
Meilleure coordination des cascades (Randy Butcher - Episode 105)

Transplant

Meilleure série dramatique (Jocelyn Deschênes, Bruno Dubé, Joseph Kay, Randy Lennox, Virginia Rankin, Jeremy Spry, Tara Woodbury)
Meilleure réalisation, série dramatique (Holly Dale - Pilot)
Meilleur texte, série dramatique (Joseph Kay – Pilot)
Meilleure direction photographique, série dramatique (Pierre Gill – Pilot)
Meilleurs maquillages (Bruno Gatien, Marlène Rouleau, Mariane Simard - Birth and Rebirth)
Meilleure interprétation masculine dans un premier rôle, série dramatique (Hamza Haq)

Happy Place

Meilleure interprétation féminine dans un rôle de soutien, série dramatique (Mary Walsh)
Meilleurs costumes (Bernadette Croft)
Meilleures coiffures (Ashley Nay)

Paranormal Nightshift

Meilleure réalisation, documentaire (Factual) (Sharon Lewis, Timothy Wolochatiuk, Tobin Long, Sebastian Cluer - Clown Boy’s Revenge, She Follows Me, and I.T.)
Meilleure réalisation, documentaire (Factual) (Sharon Lewis, Timothy Wolochatiuk, Tobin Long - Night Radio, Lady in Red, and Spirit Alley)

Backyard Beats

Meilleure émission ou série jeunesse, non-fiction (Marlo Miazga, Sean Connelly, Corinna Lehr, Daniel Bourré, Chloe Gray)